> Connaître le droit est aussi un droit.

Création d'entreprise

> sommaire

Définir la forme de société adaptée

La forme de la société dépend en premier lieu de la qualité des fondateurs et de l’activité exercée.

Il est tout particulièrement nécessaire de définir si la société est unipersonnelle ou pluripersonnelle, si l’activité est civile ou commerciale, réglementée ou non.

En ce sens, tout projet doit faire l’objet d’une analyse spécifique.

En termes très généraux, la SARL (société à responsabilité limitée) et la SAS (société par actions simplifiée) ainsi que leurs variantes, unipersonnelles (EURL – entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée – et SASU – société par actions simplifiée unipersonnelle) ou réservées aux professions libérales réglementées (SELARL – société d’exercice libéral à responsabilité limitée – et SELAS – société d’exercice libéral par actions simplifiée), sont les structures les plus adaptées à la grande majorité des projets d’entreprise, et les plus utilisées par les créateurs d’entreprises.

C’est pourquoi ces deux structures sont présentées ci-après dans une perspective comparée.

 

© FB Juris - tous droits réservés     Auteurs